25 janvier 2015

Liste des 25...



Il y a bien des années j’ai eu à répondre à un défi sur dire 25 affirmations me concernant.

J’ai le goût de faire cet exercice ici.

Le partager avec vous, quelques lecteurs…
Et si vous en avez envie, vous pouvez continuer la chaîne.

Ces affirmations sont celles que vous choisissez, elles sont « random » comme diraient mes enfants et les ados de mon entourage… Pas de but précis, si ce n’est de se connaître plus…

Allez…

1-2-3… GO!


  • J’aime le sel. Tout ce qui est salé. Quand c’est sucré, c’est bon, mais c’est encore meilleur avec une touche de fleur de sel dedans

  • J’aime les souliers, j’en raffole et je pourrais en acheter une paire par semaine, si j’en avais les moyens. Je trouve les talons hauts très beaux, mais je porte presque toujours des ballerines et des chaussures basses…

  • J’adore le techno/transe/low-fi/shoegaze, ça m’aide à me concentrer au travail

  • Je travaille dans la fonction publique, un travail inintéressant et long, mais nécessaire. Je trouve qu’on traite très mal les employés de l’état au Québec. On fait croire que nous sommes des enfants gâtés et que nos avantages sociaux valent leur pesant d’or. Oui j’ai une certaine sécurité d’emploi, mais au top de mon échelon, je n’ai plus de défis et j’entrevois l’avenir sur ma chaise, comme un long bâillement soporifique!

  • J’ai lancé une entreprise parce que j’avais tout à coup beaucoup de temps devant moi, puisque mes enfants volent maintenant de leurs propres ailes. Je suis partie en lionne, je suis maintenant plus du style tortue… Tranquillement, mais sûrement. Je découvre que je ne suis pas une réelle entrepreneure, mais plus une créatrice… Et je me demande bien ce que ça me donne de plus, puisque pour faire des sous… Il faut être « business »

  • Je suis toujours en dehors des conventions, même si j’essaie fort de m’intégrer « normalement » à la société ou dans un groupe. Je suis toujours une coche en dehors des cadres, que ce soit par mes pensées, mes actions ou mes valeurs. Je trouve ça parfois difficile à porter, j’essaie souvent de rentrer dans le moule, mais c’est plus fort que moi! Je déborde de partout!

  • Je refuse l’autorité. Sois passivement, soit activement. Il faut pour avoir de l’autorité avec moi, que j’aie une totale confiance au jugement de celui ou celle qui l’impose. Je suis une vraie réactionnaire!

  • J’ai besoin de parler. Je ne peux garder les choses pour moi (oui je sais garder des secrets concernant les autres), on m’a tenu dans le silence et les secrets toute mon enfance, quand j’ai enfin pris parole, j’ai réalisé à quel point ça faisait du bien d’évacuer! Plus jamais je ne serai silencieuse!

  • Je place l’amitié au-dessus de l’amour. Pour moi un ami c’est quelqu’un qui sera là tout à la fin. Avec les amoureux on ne sait jamais. J’ai eu de grosses peines d’amitié dans les dernières années, j’ai encore de la difficulté à m’en remettre. J’ai vécu une trahison intense de quelqu’un que je considérais comme une sœur, on était amies depuis nos 14 ans. Jamais je ne pourrai pardonner... Je suis tellement en colère que je n’arrive pas à trouver comment canaliser cette agressivité qui m’habite quand j’y pense.

  • Je suis une très mauvaise gestionnaire du temps. Je n’arrive pas à rentrer dans ce moule-là non plus faut croire!

  • Je suis droguée à mon téléphone intelligent. Il faut que j’arrive à ne plus m’endormir ni me réveiller avec. Je suis pathétique!

  • J’ai écrit une histoire pour enfants. Ça traine dans mes tiroirs comme tout le reste que je crée. Peur d’être jugée, je pense!

  • Mes objectifs de vie sont : méditer en pleine conscience et être présente, vraiment, dans l’instant présent, trouver le côté lumineux de la vie dans toutes choses, pas juste quand le plaisir est au rendez-vous. Devenir sportive, pas pour faire des marathons, mais pour être en santé… Plus encore… Aimer être sportive! J’ai déjà tellement aimé ça, je ne sais pas où ça s’est perdu!

  • J’aime dessiner. Je ne sais pas dessiner du tout! Mais j’aime dessiner.

  • Je cuisine vraiment bien. De façon instinctive, par les odeurs, les textures, les couleurs, je sais ce qui va avec quoi… J’expérimente et j’aime ça!

  • De toutes les nourritures que je connais… C’est la bouffe indienne qui est ma préférée! Épicée, savoureuse, riche et variée… Une invitation à l’indien est pour moi, difficile à refuser!

  • Je serai dans la rue en mars-avril,-mai et toutes les fois où le gouvernement manquera de respect aux gens. On ne traite pas un état comme une entreprise! Je dis ça, mais je connais des entreprises gérées plus humainement! Marre que l’argent ne soit que l’unique moteur des changements des élus!

  • Je ne lis plus assez. Et quand je lis, ce sont des romans ou des biographies. Je lis rarement des essais ou des choses plus sérieuses… J’ai besoin de m’évader par les mots.

  • J’ai longtemps boycotté des entreprises ou des marques, puis un jour j’ai compris que 5 multinationales contrôlent la totalité de toutes les grosses entreprises du monde entier. 5!!! J’ai alors trouvé que j’étais bien petite et surtout naïve avec mes boycottages.  J’essaie maintenant d’acheter usagé, de manger local et d’encourager les petits commerces tout autour de chez moi. Ça, c’est à la hauteur de mes moyens, mais pas toujours…

  • J’ai toujours eu des anges tout autour de moi. Des personnes que je ne connais pas, qui sont arrivées au bon moment pour m’aider et qui sont tout de suite disparues… Que je ne connaîtrai jamais. J’ai l’intime conviction que ce sont des anges. C’est « gnangnan », mais c’est ça!

  • Je ne suis plus avec le père de mes enfants, mais je lui suis tellement reconnaissante de tout le bien qu’il m’a fait, des enfants magnifiques qu’on a eus ensemble. Je suis vraiment heureuse qu’il ait traversé ma vie! Ça me manque même de boire un verre les pieds accotés sur ses cuisses. C’était facile et doux…

  • Je vis maintenant plus passionnément et je dois avouer que je trouve ça « ben d’l’ouvrage! », une collègue m’avait dit avoir vécu une relation passionnelle comme la mienne un jour et que finalement elle avait choisi quelque chose de plus doux et de plus relax… Je ne changerais pas mon choix, mais je suis fatiguée!

  • Je suis une personne qui a vécu des choses plates dans la vie, mais je n’en parle que très peu, toutes les fois que je le fais je vois dans le regard des gens quelque chose que je prends pour de la pitié… Et toutes les fois ça me rend folle. Alors je n’en parle plus après… Je ne veux pas non plus me faire dire que je suis forte. Alors pour contredire mon #8, je reste assez vague et silencieuse sur ma vie, même si les gens pensent que je suis un livre ouvert.

  • Je suis agnostique. J’ai longtemps été croyante, même assez pour dire la bonne nouvelle aux gens dans les parcs et les autobus. J’étais franchement tout à côté de Dieu dans ma tête et mon cœur… Puis un jour une grande amie s’est suicidée. Un doute s’est alors installé dans mon esprit quant à son existence… J’ai quitté l’église et ses disciples (j’étais protestante) et maintenant j’entre dans les églises (catholiques) pour réfléchir, prendre du recul et allumer des lampions à Marie… Mère de Jésus, qui l’a élevé afin qu’il renverse l’ordre établi. J’aime cette mère et sa force et souvent je m’arrête pour lui dire de m’en donner et de veiller à mes enfants. Je fais d’un rite très chrétien, un rite tellement païen et j’adore ça!

  • J’aime le gin-tonic… Mais je ne suis pas tellement originale… N’est-ce pas?


5 commentaires:

Marie a dit…

Wow ! Quelle belle idée ! C'est une belle façon de dire des choses sur soi qu'on ne dirait pas nécessairement autrement ;-)

En tout cas, moi j'affirme haut et fort que j'aime te lire :-)

Marie

Julie Laluna a dit…

C'est l'fun hein?
Merci encore d'être là!
C'est l'fun.
Sinon je me sentirais bien seule je pense...
;)

Marie a dit…

Oui c'est vrai que ce n'est pas toujours évident de rester motivée à écrire lorsqu'il y a plus ou moins d'interaction... Il faut le faire pour soi je pense :-)

Marie

Éphémère a dit…

Je lis, mais ne commente pas souvent. Une mauvaise habitude ! Ça me tente bien de le faire. Bel exercice.

Elise a dit…

Wow! J'adore! Ça me donne envie de reprendre mon blogue. Me semble que ce type d'exercice permet de faire le point, de se dire: Bon, où j'en suis maintenant?