16 août 2012

Je ne me rappelais plus...

...Ce que c'était de ne *rien faire* pendant deux semaines!
Par ne rien faire j'entends, ne pas faire ni ménage, ni lavages, ni repas, ni discipline (ou pas trop en tout cas)....
Je pense que la dernière fois que ça m'était arrivé c'était à l'adolescence (longtemps donc!!).
C'était agréable de lire et lire encore sur le bord de la mer et quand la chaleur se faisait trop intense? Allez hop! Dans la mer. Une vie très douce nous attendait à Cuba. Bien sûr elle est douce pour les touristes. Nous sommes pris en charge dès l'aéroport et ce, jusqu'à la fin du voyage. Nous nous sommes bien rendus compte que la vie était plus difficile pour les cubains. Bien sûr ils sont contents de travailler dans un complexe touristiques. Ils ont la possibilité d'arrondir leurs maigres fins de mois. Ce que les enseignants et les travailleurs autres n'ont pas la chance de faire... Mais est-ce qu'ils sont libres de dire tout haut ce qu'ils pensent tout bas? Non. Nous avons poussé l'audace de poser des questions politiques à certaines personnes, pour nous rendre compte que tous ceux qui travaillent dans l'industrie touristique, travaillent en fait pour le ministère de la défense cubaine. C'est l'armée en fait, qui engage ceux qui nous pilotent dans Cuba. Ça change la perspective de la liberté d'expression j'imagine!
Ce que j'ai vu de Cuba et les cubains rencontrés m'ont réellement donné envie de pousser l'exploration hors des sentiers balisés. J'espère y retourner en sachant parler l'espagnol, et dans des casa particular, forme de plus en plus admise par le gouvernement cubain, sortes de gîte du passant, où l'ont vit chez les gens. Question de rencontrer l'âme cubaine qui me semble très similaire à ce que j'aime chez les gens. L'ouverture, la créativité, le rire facile et surtout ça semble être un peuple éduqué, curieux et franchement allumé!!
...
Je reviens très bientôt avec des anecdotes, je dois mettre en ordre mes notes et surtout laisser un peu retomber mes émotions de vacances...
Je suis en feu et tellement énergisée par tout ce soleil, cette immensité qui s'offre au regard, par le temps passé auprès de mes enfants, de mon amoureux et de ses filles...
Ça m'a fait un bien immense de prendre le temps de respirer, de lire et de voir le temps passer tranquillement.

6 commentaires:

Spiruline a dit…

Bon retour chez toi et reviens- vite avec tes impressions cubaines. Le paysage que tu montrés ici fait envie......

L'impulsive montréalaise a dit…

As-tu eu l'occasion d'aller à La Havane ? J'y suis déjà allée et c'est vraiment une ville qui m'a complètement charmée. Il y a quelque chose d'inexplicable !
Contente de lire que tu as bien profité de tes vacances. :)

Michèle a dit…

Bon retour sur terre...pas toujours facile quand on a décroché comme ça!

Élise a dit…

Bon retour! Les photos sont très belles. Que c'est difficile, n'est-ce pas un retour de vacances?

Solange a dit…

C'est un beau pays et les gens sont sympatiques, dommage qu'ils n'est pas la liberté.Bon retour parmi nous,difficile parfois de reprendre le collier.

La Mère Michèle a dit…

Vos photos de voyage sont superbes (FB) :)

Bon retour dans notre début d'automne!!!