26 mars 2013

Plan B!


Partout il est dit qu’il faut faire aimer la lecture à nos jeunes!
Personne ne nous a dit qu’après ils penseraient par eux-mêmes!!!!
Cette petite boutade vient de cette tranche de vie que je vais partager avec vous. Pour vous faire sourire un peu, mais aussi pour partager à quel point je me sens vieille et plus utile du tout pour mon dernier, trop grand, trop vite!
Je voudrais préciser ici, que je suis partie de la maison à 18 ans et que j’ai eu ma fille à 20 ans. Alors, j’imagine que c’est dans nos gènes de vouloir voler de nos propres ailes tôt!
Oli, mon bel Oli qui va avoir 18 ans à la fin de l’été qui vient, ne s’intéresse que sporadiquement à la lecture. Cette activité demande beaucoup de concentration et il n’est pas né avec une dose excessive de cet ingrédient! Il ne veut pas prendre de médication et se nourrit, comme bien des adolescents, de sucres raffinés en trop grande quantité et de choses bonnes pour la santé en moins grande quantité!
(Je sais que ça va changer avec le temps, il a un peu de moi tout de même!!!)
Toujours est-il qu’il s’est mis à la lecture de « la frousse autour du monde 1-2-3 » de Bruno Blanchet. Qui est devenu son maître à penser. Son idole, son modèle!

J’aurais dû me méfier lorsque tous les soirs, il entrait dans ma chambre les yeux brillants, me racontant en détail, toutes les astuces pour voyager léger et partout dans le monde!
Ô comme on ne voit pas la forêt, lorsqu’on est accotée sur l’écorce d’un arbre!!!
Dernièrement, fier et fiévreux de sa lecture. Ayant le goût de l’aventure et surtout d’aller faire de la poutine en Thaïlande avec Bruno (quoi? Ils sont rendus copain-copain maintenant??), il m’annonce que s’il n’est pas reçu au CÉGEP dans son premier choix, alors il partira! Son plan B qu’il dit!
Pardon?? Ton plan B c’est de partir, sac à dos??
Euh non!!!
Maman tu comprends pas… C’est comme à mon âge genre, qu’on fait des affaires de même! Pis Bruno lui non plus y’avait pas d’argent pis yé pas mort, y’é même heureux!
Oli, mon bel Oli. Un plan B dans ma tête c’est de faire une demande au 2e tour et d’attendre… Ensuite vient un plan C… Le 3e tour de demande… Je pourrais peut-être admettre que ton projet de sac à dos soit un plan D! C’est beau aussi un plan D? Tu trouves pas???
Tu comprends rien! Je vais en parler à mon père… Lui il va comprendre!!! (bin oui, même séparé, on se fait dire des affaires de même!)
…Écoute Oli, ton idée est faite? Y’a rien que je pourrais dire qui pourrait t’aider à y penser un peu plus?
Non.
….
Misères!!!
Après discussion avec son père, je comprends que pour lui le plan D, n’est absolument pas de savoir notre fils à veau l’eau quelque part à boire des verres de boissons exotiques sur une plage à un full moon party!
Mais.
Oui encore un mais…
Il sera majeur et il vivra sa vie comme il le souhaite, comme nous avons fait.
Et si jamais il partait pour vrai?
Je pense que je serais un peu envieuse, de sa bravoure et de son ouverture sur le monde. De ses capacités de prendre la vie à bras le corps et de le savoir solide face à l’inconnu.
Je me regarderai dans le miroir en ayant peur pour lui (c’est sûr), mais je me gargariserai de l’avoir éduqué d’une bien belle façon!
Me semble que c’était plus simple quand c’est moi qui lui lisais le soir des livres de petits enfants qui aiment leur mère plus que tout et qui ne la quittent jamais????

6 commentaires:

Petite libellule a dit…

Oh... Tu me fais savourer davantage cette étape dans laquelle je suis où j'ai le parfait contrôle sur leurs choix et leurs activités!

Ceci dit, on ne les fait pas les garder sous nos jupes ces enfants-là, hein? Si au moins il avait un copain avec qui partir, ce serait peut-être plus sécurisant? Mais bon, mets quand même ton chapelet sur la corde pour qu'il soit accepté au premier tour! :)

La citadine a dit…

Ouf, ça ne doit pas être évident pour une mère, ça! Mais les voyages forment la jeunesse (et apparemment, les livres aussi haha).

Au fait, tu avais montré un intérêt pour les défis d'écriture, et je m'apprête à envoyer un courriel à ce propos, mais je me rends compte que je n'ai pas ton adresse! Pourrais-tu m'envoyer un petit mot à endlessxness[at]gmail.com?

Fleur d'âme a dit…

J'ai tourné mon regard vers mes enfants durant la lecture de ton billet. Ils sont encore si petits et grandissent si rapidement aussi...

Un passage obligé pour les parents probablement : besoin d'autonomie, de découverte, d'aventures...

Julie Deblois a dit…

Oui à tout ça...
Les voyages forment la jeunesse n'est-ce pas?
On verra bien.
Ça tourne vite dans la tête d'un ado et les envies sont souvent fluctuantes!
;-)
La citadine... Je t'envoie un courriel dans la journée
:)

Michèle a dit…

Ouf! Moi aussi bien contente de ne pas être rendue là. Mais ça doit être moins épeurant de voir un fils partir qu'une fille non? Je ne sais pas. Moins vulnérables...
Enfin, je souhaite qu'il fasse ce qu'il aime, mais prudemment. Et ça, tu lui as sans doute appris.

La citadine a dit…

Coucou, encore moi! Je n'ai pas reçu de courriel de ta part, donc je voulais m'assurer qu'il n'y a pas eu un problème technique!

Pas de pression hein, je veux juste vérifier :)