03 août 2010

Je me promène souvent dans leurs chambres vides.
Je vais parfois sur le lit de mon fils pour parler au téléphone.
Je vais dans la chambre blanche de ma fille pour apaiser l'ennui d'elle. Elle n'y revient plus. Ce n'est d'ailleurs plus vraiment sa chambre, même si on lui donne encore son nom...
Elle est maintenant dans son appartement. Chez elle. Avec ses délires, ses envies, ses plaisirs et ses propres choix de route.
...
Je vais dans la chambre de la rousse pour me regarder dans le miroir.
Et dans la chambre de la jeunette... Je vais arroser les plantes, parfois je m'assois sur son lit confortable.
Quand ils sont ailleurs, ils me manquent.
Je profite de leur absence pour faire le plein de vie de couple à deux.
Je saisis cette chance que nous avons de pouvoir vivre notre amour comme des gens sans enfants.
Mais en même temps, ils sont là.
Toujours, présents.
C'est fou, être parent...
C'est un état permanent.
...
Cette semaine ils sont tous absents.
Et je m'ennuie.
La tribu c'est eux...


3 commentaires:

Nanou La Terre a dit…

Chère Luna,
tu as une belle tribu!
Comme je comprends... S'imprégner de leur espace c'est être aussi avec eux, dans leur senteur, leur petit monde. Être parent c'est comme être l'assitant de parcours permanent de tout le fil de la vie d'un être qu'on aime plus que tout au monde.

Bizous

Spiruline a dit…

Ce n'est pas si simple d'être parents. Les petits demandent une attention permanente, les ado des nerfs d'acier, de sorte que l'on se prend souvent à rêver du jour où enfin on pourra respirer. Et lorsqu'ils ne sont plus là, ils nous manquent. Je savoure le dernier mois de présence de ma fille à la maison, elle qui tout soudain va s'envoler pour un an outre-Atlantique. Je pense qu'alors, tout comme toi,j'irai humer l'atmosphère de sa chambre avec un brin de nostalgie...

Laluna a dit…

Merci de me visiter.
Oui, je trouve aussi que j'ai une bien belle tribu.
On s'est choisis en quelque sorte et on s'entend bien tous ensemble.
On adore rire et faire de la photo et surtout se ballader en ville...
cool !