31 octobre 2014

Vendredi citation

Je suis trop souvent une boule de peurs, nerveuse et fébrile.
Et si...
S'il ne m'aimait plus?
Si jamais j'avais l'air folle?
Si je me trompais?
Si j'avais mal?
Si...
Des si y'en a à la tonne et des dizaines!
On je fonctionne trop souvent par nos mes peurs plutôt que par nos mes désirs et nos mes envies.
Est-ce par l'éducation que ça s'attrape?
Est-ce dans l'ADN? Je ne connais pas la réponse...
Cette citation est partout ces temps-ci.
C'est mon aide mémoire...
Je vous l'offre donc!
...
La peur me paralyse et me tétanise.
Elle n'est pas pour moi, vecteur de mouvements comme pour d'autres, ceux qui la prenne par les cornes, l'enfourche et la dompte!
Moi je l'écoute et docile je deviens immobile.
Je m'assois et j'attends que ça passe.
Je commence à comprendre que la peur ça ne passe pas.
On dirait même que c'est exponentiel quand on l'écoute, ça se multiplie.
La peur en rajoute une couche et en invente de nouvelles à tous les coups...
...
J'ai décidé dernièrement de la faire taire, de l'amoindrir un brin, de lui enlever quelques pouvoirs, sinon tous les pouvoirs...
Pas en l'étouffant, pas en imaginant qu'elle n'existe pas...
Simplement en la regardant dans les yeux et en m'engageant à lui faire face et de la surmonter...
Et vous?
Vous avez peur ou vous êtes des "enfourcheurs" de peurs?



 

4 commentaires:

L'impulsive montréalaise a dit…

Je crois qu'en chacun se cache un petit trouillard ou une petite trouillarde. Moi ce qui me sauve parfois c'est mon impulsivité. Basta et j'envois tout valser. Et d'autres fois, je me cacherais dans les jupes d'une vieille dame bienveillante.
Avoir conscience de la peur qui nous habite est déjà un pas en avant.

Marie a dit…

J'ai lu quelque part (ne me souviens plus ou) que le courage, ce n'est pas l'absence de peur mais plutôt sa conquête ! Pas fou je pense ! Car de l'extérieur, on peut avoir l'impression que les autres n'ont peur de rien alors que nous, tout nous paralyse. Alors que dans les faits, la plupart du temps, eux aussi ont peur ;-) Mais par expérience, je crois que les choses qui nous rendent le plus fiers après coup, ce sont bien souvent celles que l'on a accomplies malgré la peur ;-) Le pire qui puisse arriver étant de se tromper nom ? Et ça, ça ne tue personne !

Marie

Julie Deblois a dit…

Ouin...
Le pire qui peut arriver est se tromper...
Et c'est probablement là où le bât blesse dans mon cas!
Et si je n'étais pas parfaite hein???
merci les filles de me lire malgré ma loooooongue absence!

NanouB a dit…

La seule peur qui m'habite et contre laquelle je n'ai jamais pu lutter malgré mes efforts, c'est l'abandon de quelqu'un que j'aime ! je le vis avec ma meilleure amie depuis 25 ans et j'avais si peur qu'elle m'abandonne ... que je l'ai harcelée à ma façon et ... je l'ai perdu. J'en fais des dépressions et des obsessions...

Sinon je crois pouvoir dire que rien en me fait peur, j'affronte courageusement depuis toujours tout le reste ...

Mais... Ma maman m'a laissé lorsque je n'avais que deux ans, elle a élevé ma sœur et pas moi ... Ceci explique cela !

Gros bisous .
On s'inscrit où sur ton blog ?
merci aussi d'être venue m'apporter un sourire , juste quand je suis triste de la perte d'un être cher, une perte héla involontaire cette fois !
et tu peux t'abonner au mien, j'en serai ravie, j'adore le Québec et ses femmes géniales !