13 novembre 2010

Novembre...

Novembre.
Mois de la résistance !
Je résiste aux froids qui arrivent, à la grisaille qui guette et aux vagues à l'âme que le manque de lumière apporte.
Heureusement, novembre amène avec lui, la beauté des brouillards, les paysages qui deviennent flous là bas au loin. La douceur des foulards autour de mon cou et la main de mon homme tout contre la mienne.
Novembre est le mois du retour des films visionnés sous les couvertures, du retour aux bonne soupes à l'oignon gratinées et aux longues, très longues soirées à lire en écoutant de la musique.
L'effervescence de l'été fait place à plus de lenteurs.
Je respire un grand coup, et arrête de résister, je fais place en moi au manteau d'hiver qui m'attend, à ces jolies bottes qui souhaitent faire crisser le frimas ou la neige sous leurs semelles. Je fais place en moi, à cette noirceur qui apporte aussi en elle, la lumière qu'il faut pour le repos et le calme.




 

3 commentaires:

La Belle a dit…

C'est fou, je me disais justement aujourd'hui que j'étais prête pour l'hiver. Avec de moins joli mots par contre. Wow ! J'adore te lire. xx

Spiruline a dit…

Pendant longtemps je n'ai pas aimé le mois de novembre, trop long, trop gris. Aujourd'hui, j'ai changé d'avis. Tu le décris très bien, un temps de pause, l'éloge de la lenteur et du recentrement sur soi et les siens, le calme avant la tempête des fêtes de fin d'année...

Laluna a dit…

Le mois de novembre en fait est un mois de transition et comme toutes transitions, il faut apprivoiser le changement.
C'est moins difficile au printemps par contre !
;-)
...