05 novembre 2010

Regard vague...

Mais qu’est-ce qu’elle regarde comme ça au loin?

...

C’est l’été.

Elle est amoureuse.

Elle n’est pourtant pas accompagnée par l’homme qu’elle aime.

Le chemin semble sinueux.

Son choix ne semble pas le bon.

Elle fait en sorte de se souvenir à quel point elle aimait la vie avant de le rencontrer lui. Elle travaille fort tous les jours pour profiter de tous les cadeaux qu’elle lui offre, même s’il n’est que partiellement avec elle.

Ils se fréquentent et la vie n’est pas simple.

Des histoires qui n’en finissent pas de finir.

Les cœurs qui s’égrènent, deviennent miettes et fracas à force de vouloir, sans pouvoir ou encore de pouvoir et de ne pas vouloir assez... Ou assez vite.

Alors, elle regarde au loin.

Il fait soleil sur l’île où elle se trouve, mais plus loin, près du pont, l’orage gronde. Elle arrive à voir la pluie qui arrive.

Elle savoure l’odeur qui précède la forte ondée qui s’amène.

Elle sait que s’il était présent, il la tiendrait par la taille et savourerait comme elle, ce spectacle de la nature. Il est comme ça lui aussi, il voit la fête dans les orages, il ressent la beauté dans les fleurs fanées...

C’est l’été et elle est amoureuse.

Elle sait que cet amour sera présent, profond et quoiqu’il arrive, elle devra conjuguer avec ce que le sentiment apportera.

Elle le porte en elle, comme le ciel porte en lui autant la pluie et le beau temps.

Elle regarde au loin, respire, essaie de sourire et retourne boire un verre de vin.

7 commentaires:

Spiruline a dit…

Tous les paradoxes, les doutes et les incertitudes de l'amour dans tes lignes... J'ai vécu une période (difficile) comme celle-ci, à me dire que rien n'est jamais simple. Aujourd'hui, j'en suis heureusement sortie. Bon w-e tout là-bas ;-)

Laluna a dit…

Oui moi aussi, heureusement...
L'expédition fût longue et ardue, mais avec du recul je peux dire qu'elle n'a pas été que désagréable.
Merci de me lire !
Bon week-end à toi aussi.

Anonyme a dit…

J'adore te lire...tout simplement!

Isabelle

Laluna a dit…

Merci Isabelle...
Es-tu une Isabelle qui est près de moi ou une autre, plus lointaine... inconnue ??
bonne journée !
Toujours contente de voir que l'on est lue, quand on écrit.
Gratifiant !

La Belle a dit…

Droit au coeur...J'aurais voulu (pu?) l'écrire celui là !

Nanou La Terre a dit…

Bonjour Laluna,
est-ce de toi ou de ta fille dont tu parles ici?

Bizous à toi xxx
Protection à ta fille xxx

Laluna a dit…

Bonjour Nanou...
Oui c'est de moi qu'il s'agit, à une époque moins festive et plus douloureuse de ma vie d'amoureuse.
Il me tient maintenant la taille dans les grands vents, par les jours de soleil et dans tous les aléas...
Mais comme bien des histoires belles.. La nôtre a été très loin d'être si simple....
Merci de venir me lire.
et ma fille va mieux je pense. Ou peut-être est-ce moi aussi qui apprend à petits pas, le lâcher prise... Mais je suis ton exemple (et c'est vrai) de regarder les sourires et de regarder les fils qui restent tissés... au lieu de regarder les trous béants dans le tricot de notre relation.
xx