07 janvier 2013

Zone de confort éjectable dans trois, deux, un....


Voilà c’est fait.
C’est terminé.
Le temps des fêtes 2012 est derrière nous.
La nouvelle année tout en avant!
Bien des projets, bien des défis m’attendent.
Dont un retour aux études. Terminer un parcours abandonné il y a longtemps. Pas dans le même champ d’étude, mais avoir enfin un papier qui ouvrira des portes fermées jusqu’à maintenant.
C’est excitant.
J’ai des livres à lire aussi en 2013.
Le principe de Peter notamment.
Ce petit livre qui a fait école et qui parle du degré d’incompétence que l’on doit atteindre un jour ou l’autre, afin de pouvoir s’élever et avancer dans toutes les sphères de notre vie.
Je connais bien le sentiment au niveau parental.
Quand on pense qu’on n’en peut plus, qu’on ne comprend plus rien et qu’on est une mauvaise mère… Puis on réalise que finalement on adoucit certaines rigidités, on raffermi quelques mollesses au passage et que finalement… On n’est pas si mal.
Il y longtemps que je ne me suis pas sentie « challengé » dans la vie et en ce moment c’est ce qu’il m’arrive. C’est avec un peu de frustration que je constate que je me fais piquer les fesses de l’orgueil dans le domaine de la photo. Je n’arrive pas à monter l’échelon supplémentaire qui me rendrait satisfaite de mes clichés. Je me trouve ordinaire. Dans la moyenne. (Ici, n’allez pas croire que je vais à la chasse aux compliments… Ça n’a rien à voir avec la perception des autres, mais bien la mienne, vis-à-vis ce que je souhaite obtenir comme résultat). Mes photos sont bonnes je trouve, mais je voudrais monter un échelon ou même deux de plus. Pour ce faire, il me faudra de la pratique et aussi plus de techniques. Et voilà où le bât blesse. Je suis une instinctive… et la technique je me dis trop souvent qu’elle va venir à moi, sans moi!
Ha!
Pour m’aider dans ma tâche je participe à un défi bimensuel pour moi (pour d’autres c’est toutes les semaines), sur 4 thèmes : de janvier à mars : Lignes directrices, d’avril à juin : à la manière de…, juillet à septembre : Miksang, octobre à décembre : contrastes et textures en noir et blanc… Vous pourrez suivre si vous le désirez, et ce, sans faire partie du groupe ni de mes amis Facebook, ce projet sur Facebook en cherchant le groupe : Projet 4S Project.
Je suis déjà intimidée par les photos du groupe qui font le projet en 52 photos! Ouf. Mais je pense qu’il sera bon pour moi, d’explorer hors des sentiers battus.
...





9 commentaires:

Spiruline a dit…

C'est génial tous ces projets. Tu verrras autant les études que ce projet 4S vont te booster et te faire avancer d'un grand pas. Enbphotos, je suis sûre que tu es sur un pallier et que cette initiative arrive pile au bon moment. Go go go Julie :-)

Nathalie a dit…

Sortir de sa zone de confort.... Un des grands thèmes de ma vie! J'aime beaucoup l'image ci-haut... Avec le temps, j'en suis venue à la conclusion que plus on sort de sa zone de confort, plus elle s'agrandit. Plus on reste à l'intérieur, plus elle se rétrécit, et du même fait, plus on se retire de la vie...

Ton idée de t'inscrire à ce groupe est géniale! Ça nous prend parfois un inconfort pour se pousser à aller plus loin. J'ai bien hâte de voir tes photos :)

Fleur d'âme a dit…

Wow! Que de beaux projets!

Si tu veux une autre plate-forme (petite soit-elle) pour présenter tes photos, j'en prendrais quelques-unes pour agrémenter mon site. Je commence à en avoir moins et comme je ne suis pas photographe... :(

Bonne journée!

Michèle a dit…

Cool ce projet photo!!! Et je te félicite pour ce retour aux études!!! Je suis curieuse et intéressée de savoir c'est dans quelle branche!...Bravo en tous cas!

Petite libellule a dit…

Bravo! Ce sont des projets comme ça qui tiennent en vie...

Quelquepart a dit…

Bravo, excellente idée que de sortir de ta zone de confort, en autant évidemment que ça soit fait en te respectant dans tes hauts et tes bas, on a parfois tendance à se concentrer juste sur le niveau qu'on aimerait atteindre et pas au plaisir de l'apprentissage. Mais oui, il faut oser aller plus loin.

Par contre, je ne crois pas que le principe de Peter s'applique au fait d'être parent. Au contraire, s'il y a un endroit où il faut cesser d'essayer d'être parfaite et plutôt s'accepter comme on est, c'est bien en tant que parent. Par contre au boulot....Mmm disons que j'ai rencontre quelques Peter dans ma vie.

Si tu cherches à agrandir ta zone de confort, une lecture récente qui m'a beaucoup aidé à grandir comme personne, comme parent c'est Daring Greatly, par Brené Brown. Si tu es assez à l'aise pour lire en anglais, je te le recommande fortement. Tu peux aussi aller voir 2 présentations qu'elle a faite sur Ted

L'impulsive montréalaise a dit…

Clap, clap, clap ! Que de belles nouvelles et beaux projets ! Je te souhaite qu'il soit à la hauteur de tes attentes.

Oh ! et moi aussi, je suis un peu curieuse d'en savoir plus sur les études...

Élise a dit…

J'aime beaucoup l'image que tu as choisie. Chaque fois que je la vois, elle me brasse un peu et me rappelle que sortir de sa zone de confort nous fait vivre des situations tellement intéressantes, qui nous amènent ailleurs. Je te souhaite donc, pour l'année à venir, plein d'occasion de sortir hors de ta zone!

Julie Deblois a dit…

Merci de vos commentaires!
quelque part... Je vais lire le livre que tu recommandes et je vais tenter d'arrêter d'oublier qu'une mère et qu'un parent n'est pas obligé d'être parfait!
;)
Pour les autres l'université?
Je vous en reparle très bientôt
xx