11 mai 2012

sous la lune


Il  y a eu cette lune, si pleine et si lumineuse.
Il  y a eu ce désir partagé de la croquer au-dessus de cette ville qu’on aime tant!
Une lune à son périgée n’arrive que trop peu souvent!
Après une soirée bien arrosée, une très courte nuit de sommeil, nous sommes partis, chasseurs, croqueurs de pleine lune.
Tout le long du chemin vers 5h00 d’un petit matin frileux, elle nous souriait de façon lumineuse.
Arrivée dans ce parc qui nous plaît bien, face à cette belle Montréal…
Elle s’est cachée. Derrière un nuage que nous ne percevions pas. Mais la lune nous nargue??
Contre mauvaise fortune bon cœur, nous avons profité de ce matin qui s’éveille et des oiseaux qui font leur vie d’oiseaux. Des poissons frétillants qui sautent dans l’eau du St-Laurent. Le ciel orangé nous a accompagnés jusqu’à notre premier café. Chez nous, bien au chaud… Pour continuer finalement notre nuit dans ce matin si joli!
La lune cette coquine a tout de même été croquée, la nuit suivante…



Sans rancunes aucunes, elle s'est laissé prendre. La preuve qu’il n’est pas nécessaire d’être à son périgée pour être jolie à croquer!!


3 commentaires:

L'impulsive montréalaise a dit…

Superbes photos. Presque l'impression d'y être.

Spiruline a dit…

Tes photos me donnent furieusement envie de la connaître ta belle Montréal. Et (honte à moi) j'avoue avoir dû googeliser pour le périgée. Je ne connaissais que son antonyme. Belle fin de semaine.

Laluna a dit…

Merci les filles!
Un bon trépied et beaucoup de patience et très peu de sommeil... Voici la clé!
;)
Spiruline... Je te la fais visiter cette ville que j'aime tant, quand tu veux!