19 juin 2012

un peu en retard... pour la fête des pères!


Sur mon certificat de naissance il y a la mention « père inconnu ». Effectivement, je ne le connais pas. Je ne sais rien de lui. Si ce n’est qu’il était de stature… à travailler sur une ferme. Avec une bedaine de bière.
Gros quoi!
J’aurais la couleur de ses yeux.
Dire qu’il ne m’a jamais manqué serait un mensonge si énorme que mon nez pousserait hors des limites de la ville!! Mais maintenant. Non. Mon identité n’est plus forgée sur la notion de manque.
Bien sûr, j’aurais voulu le connaître pour savoir ses antécédents médicaux, savoir s’il est un homme bon ou non. Savoir si la génétique a tant à voir que ça. Ou si c’est l’éducation et les gens qui nous entourent qui font la majeure partie de qui l’on est.
Mais il est des mystères qui ne se résoudront jamais et philosophe, je me dis que si j’avais dû savoir, j’aurais su. Voilà.
D’autant plus que la vie a mis sur ma route un homme que j’ai adopté comme mon père. On s’obstine, on se « picosse », on ne vote jamais du même bord et nos opinions sociales et politiques diffèrent tant, que nous mettons des moratoires dans les rencontres familiales… On a du plaisir aussi, beaucoup! On partage la même curiosité envers les gens, les choses et la vie en général. On a de commun le respect des autres et on aime refaire le monde à notre image! Il cuisine très bien et fait des drinks assez bons pour qu'on en redemande!!!
Il a à son actif des qualités tellement essentielles à mes yeux. Il est généreux, fiable, aimant, prévenant, sensible, rieur et sensible.
J’ai atterri dans sa vie lorsque j’avais 14 ans. Il était déjà père de famille d’accueil d’une petite fille de 4 ans et avait adopté un enfant qui avait 5 ans à l’époque. Ensuite moi. Je dis souvent à la blague, que je suis l’aînée d’une famille de 5 enfants, mais que je suis arrivée la troisième! Voir la tête des gens m’amuse toutes les fois! Donc. Ensuite est venue la belle de corail. Venue de là où le soleil se lève et la petite dernière, encore adolescente, qui miraculeusement est venue tout naturellement après plus de vingt ans de tentatives et puis finalement de lâcher-prise et d’abandon des essais…
La vie est si rieuse parfois, elle attend qu’on tourne le dos à quelque chose pour nous l’offrir enfin!
J’ai levé mon verre dimanche dernier, en l’honneur de cet homme qui est le père d’une tribu où la génétique n’a rien à voir avec l’amour et les liens tissés serrés. Parce qu’être père est bien plus qu’une question de jouissance qui donne certes une partie des gènes… Ce qui fait un père est bien souvent le don de temps, d’amour et le plaisir de partager la vie en famille.
Sans l'homme qu'il est et celui qu'il a été lors de mon adolescence, je ne serais pas celle que je suis aujourd'hui. Je n'aurais pas recherché d'homme fort et solide pour m'accompagner, car avant lui je n'en connaissais pas de gentils.
...
Je suis fière d’être sa fille et qu’il soit le grand-père de mes enfants.
Bien sûr, il s’acquitte de sa tâche avec un plaisir évident avec l’élue de son cœur, que j’ai aussi adoptée comme ma mère. Ensemble ils forment une paire de parents incroyable.

Bonne fête des Pères…
Merci JP!
xx

5 commentaires:

Ellora a dit…

Ton texte me touche beaucoup... Nous sommes présentement en attente pour l'adoption au Québec, mais je pense aussi à l'option d'être famille d'accueil...

La peur de ne pas être aimé de ce ou de ces enfants qui nous seront confiés parce que nous ne serons pas leur parents bio se présentent parfois...

Laluna a dit…

Je te souhaites, vous souhaites toutes la chance du monde et tous les bonheurs envisagés!
Pas facile de recevoir dans sa maison des enfants qui ont un passé lourd. Les petits coeurs d'enfant c'est solide, mais parfois ça prend tellement de temps et d'amour pour dénouer les noeuds!
J'ai eu la chance à l'âge de 14 ans d'arriver dans une famille qui avait vraiment envie que j'y sois. sans aucune autre raison qu'ils avaient de l'amour à donner et que pour eux les enfants étaient importants. Je me considère chanceuse, car pour vrai, sans eux, je ne serais pas la personne que je suis aujourd'hui!
Et avec le recul, je vois à quel point ça n'a pas dû être facile tous les jours...
;)

Solange a dit…

C'est un beau témoignage pour une personne importante dans ta vie.

Spiruline a dit…

Quelle belle déclaration tu fais là et à quelle magnifique tribu tu appartiens!L'adoption n'est jamais facile, j'admire sincèrement les personnes qui adoptent, je pense qu'ils ont beaucoup de générosité en eux. Je pense également aux enfants adoptés et aux difficultés qu'ils rencontrent pour s'adapter à leur nouvelle famille, pour surmonter les épreuves qu'ils ont souvent rencontrées dans leur jeune existence. Merci pour ce beau témoignage.

Marico a dit…

Ton texte est un baume, une pure douceur. LE texte de la fête des pères 2012 en ce qui me concerne.
Merci, bisous.