02 novembre 2012

que l'engrisement devienne douceur


Il pleut et les touches de jaunes et d’orangers font du bien à l’œil, mais surtout à l’âme. Novembre est un temps où la lumière s’*engrise* et j’oscille entre trouver ça reposant ou déprimant.
Heureusement, il y a l’art, la musique et la lecture.
Je lis ces temps-ci : Chroniques birmanes de Guy Delisle. (Lire n’est peut-être pas le bon terme, je regarde, je déguste, je savoure, auraient probablement été mieux dit). Un bédéiste voyageur suivant sa douce qui travaille pour médecins sans frontières. Les aléas de la vie dans un pays vivant sous dictature. Très intéressant!
J’écoute : J’ai découvert un site Internet génial. www.8tracks.com où l’on peut faire des recherches de compilations de musique par mots clés. Ces compilations sont faites par des amoureux de la musique de tous les âges et de partout au monde. Je découvre des choses incroyables et des ambiances qui collent avec mes humeurs du temps. Voici avec quoi j’aime travailler ces jours-ci : http://8tracks.com/adfa/daydreamer
 Joan Miro, Aquatinte, La Pluie Matinale au Clair de Lune (Morning Rain in Moonlight), 1958
Je regarde : beaucoup de photos et de sites de photographes. Mais je recommence à m’intéresser à la peinture, non pas comme peintre (les arts plastiques et moi, sommes deux opposés qui s’attirent, mais dont la relation ne donne rien de bon!). Je tape des mots clés dans Google images et je trouve des perles, redécouvre des artistes qui m’ont fait tant rêver lors de mes études collégiales, où j’avais des cours d’histoire de l’art. Dont Miro.
En fin de semaine, je retourne voir ma grand-mère à l’hôpital, essayer de lui changer les idées, de la remettre sur la voie de l’optimisme. Mais à 87 ans, on ne se fait plus raconter des histoires comme à 5 ans! Je vais aller passer du temps avec elle, pour lui faire oublier que l’automne est bien là, que ça fait plus de 2 mois qu’elle n’a pas arrosé ses plantes chez elle, lui faire oublier que l’eau dans ses poumons l’empêche de respirer normalement et que l’eau dans ses jambes la fait souffrir et marcher trop tranquillement. Lui faire oublier que la nourriture à l’hôpital est fade et froide, elle qui aime manger épicé et chaud.
Je vais aussi faire de la photo de cet automne voilé de gris et touché par le jaune et l’oranger. Je vais me coller tout doucement sur chéri et lire tranquillement en écoutant de la musique.
Je vais me faire du bien en prenant mon temps et en dégustant les secondes.
En fin de semaine je vais prendre soin. Prendre soin de moi, des autres et du temps. Le bichonner pour qu’il dure longtemps dans la douceur.


7 commentaires:

Marico a dit…

Que c'est bon te lire!
Tu donnes le goût de vivre et c'est magnifiquement précieux. Et tu partages... et je vais de ce pas (ou de cette oreille) profiter de ce site dont tu parles. Santé La Luna! Et mes pensées à ta grand-maman!

Fleur d'âme a dit…

C'est tellement beau de prendre le temps. C'est tellement amusant ce temps pour ''cooconer'' lorsque ça nous oblige à faire autre chose.. que la routine.

Bonne grisaille...

Solange a dit…

Avec ces bonnes résolutions tu vas passer une belle fin de semaine, c'est ce que je te souhaite.

L'impulsive montréalaise a dit…

Bon bichonnage ! Prends tout plein soin de toi. C'est beau les petits weekends comme ça. Une petite bulle de paix et de beauté.

Michèle a dit…

Déguster les secondes....j'aime ça! Prends le temps de te faire du bien et de prendre soin des autres...en plus, on aura une heure de plus dans ce beau weekend!

Élise a dit…

Billet très inspirant. Tu me rappelles qu'il faut savoir s'arrêter, savourer, prendre le temps de, s'intéresser à. Bon, je vais maintenant tenter de percevoir le rangement de la maison que je dois faire comme une forme de cocooning!

Laluna a dit…

J'espère que votre fin de semaine a été aussi agréable que la mienne!
Merci de passer par ici!
J'adore!